Aller au contenu principal

..:: Archives sonores ::..

20 juin 2019

Pour l’anniversaire des 50 ans des émeutes de Stonewall, je vous sors de derrière les faggots une émission que j’avais faite pour les 40 ans… Ya 10 ans déjà!

Le son est un peu pourri et ya des trucs datés comme notamment ma manière de parler de certains sujets, certains mots ou expressions que j’emploie (spoiler : il y a quelques fails).

Aussi en 10 ans, Sylvia Rivera et Marsha P. Johnson sont fort heureusement sortie de l’ombre,  grâce notamment au travail d’une activiste comme Tourmaline (page wikipédia en anglais) qui a entre autre fait un énorme travail d’archives sur la mémoire des luttes trans. Elle a également co-réalisé le court-métrage Happy Birthday Marsha avec ma copine Sasha Wortzel (cœur!)

Le trailer de Happy Birthday Marsha

Maintenant je ne citerait plus en référence « la non-violence est patriarcale » tant je trouve que l’auteur de ce texte est un tocard et sa vision superficielle. Aussi j’aurais une autre approche parce que la manière qu’ont certains camarades privilégiés de fantasmer la violence politique me fatigue profondément (et me fatiguait déjà à l’époque).

Bon après il y a des sujets qui sont PAS du tout datés comme les violences policières, le tout sécuritaire, la répression, la récup capitaliste des luttes LGBTQI+… Plus que jamais il n’est pas trop tard pour « créer un monde où les prisons ne seront que les musées d’un passé révolu »

Pour les références :

Musique :

  • Le Tigre – All that glitter is not gold (sur l’EP From the Desk of Mr Lady, 2000)
  • CRASS – Berkertex bribe (album Penis Envy, 1981)
  • Vices et Râlements Déviants – C’est eux nos grand-mères (c’est quoi la date??)
  • CTB – Mutinerie (sur la 2e compile Taenia Solium, 2005-2006)
  • Le Tigre – Bang Bang  (sur l’EP From the Desk of Mr Lady, 2000)
  • Bams – Boulice (album De ce monde, 2005)
  • Vices et Râlements Déviants – Insurrection

Fanzines :

  • Linda Evans sur les femmes séropositives en prison (Star n°1 février 93)
  • Recueil Prisonnières (La Barbare, juin 2001)
  • La brochure du discours de Huey P. Newton mise en page par mes soins à partir d’une traduction trouvée sur le net (la référence est dans le pdf)

Livre :

  • Black Feminism, recueil de textes, Paris, L’Harmattan, coll. « Bibliothèque du féminisme », 2007

Film :

  • Un cirque à New York  de Frédérique Pressman (2002)
Publicités

..:: Odette sur les internets ::..

19 mars 2019

Odette00web

Un petit projet auquel je pensais depuis un bout de temps : essayer de poster régulièrement un mini-strip d’Odette Piaf. Alors ça démarre maintenant et ce sera sur https://mamot.fr/@choriza

Ce sera dans un premier temps en français, mais Odette est bilingue alors ça lui prendra sûrement de parler en castillan de temps en temps.

Les strips sont sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA : ça veut dire qu’on peut les reproduire mais en citant l’auteure = BY (moi aka sapitoverde), à des fins non commerciales = NC et en les partageant sous les mêmes conditions = SA. On peut faire des modifs.

Bon évidemment on se rappelle qu’Odette est anarkaféministe, antifa et syndicaliste friendly, elle soutien les luttes sociales, l’anonymat sur internet, la destruction des frontières, entre autres. Elle est un oiseau migrateur même si elle est un peu casanière et elle aime pas les poulets (all canary are beautiful). Tout ça pour dire que c’est pas la peine de chercher à utiliser sa bobine pour des causes de merde. Elle vous retrouverait et vous couperait les couilles.

Pour en savoir plus sur l’asso la Quadrature du Net. Filez leur du blé !

– – – – –

Llevaba un tiempo con ese proyecto pendiente : publicar seguido unos mini-strips de Odette Piaf. Voy a empezar en francés pero seguramente habra otros en castellano mas adelante.

https://mamot.fr/@choriza

 

 

..:: M a s t o T a r o t ::..

22 janvier 2019

Finalement je poste pas mal sur Mastodon, surtout des « pouets » (c’est comme ça qu’on appelle les « post » sur Masto) concernant le Tarot : les work in progress des cartes que je dessine, des interprétations de certaines Arcanes et des interprétations de tirages.

J’utilise principalement le Collective Tarot, le Slow Holler et le Wild Unknown, même si de temps en temps je sors mon Tarot de Marseille de Jodorowski et mon Mother Peace de derrière les fagots.

– – – – –

Al final posteo bastante en Mastodon, y sobretodo « toots » (así se llaman las publicaciones en Masto) sobre Tarot : el proceso de las cartas que dibujo, interpretaciones de ciertos Arcanos e interpretaciones de tiradas.

Utilizo principalmente el Collective Tarot, el Slow Holler y el Wild Unknown, incluso a veces el recóndito  Tarot de Marseille de Jodorowsky o el Mother Peace.

Y viva la Fediverse !

https://mamot.fr/@choriza

 

 

..:: mastodon ::..

9 novembre 2018

IMG_20181115_221429_525

C’est possible de me suivre sur mastodon même si en vrai j’ai pas une actu débordante…

Me pueden seguir en mastodon ya que en realidad no tengo una tremenda actualidad…

https://mamot.fr/@choriza

 

.:: ¡ S C U M ! ::.

28 août 2018

Artemisia Gentileschi - Judith décapitant Holopherne

Artemisia Gentileschi – Giuditta che decapita Oloferne

.:: Arcane XVI ::.

28 juin 2018
tmp_14240-IMG_20180525_2307441136950759

work in progress de mon futur Tarot

Probablement ma carte préférée.

Comme plusieurs autres cartes du Tarot elle m’évoque une chanson d’Anne Sylvestre ; c’est ce passage de la chanson Une sorcière comme les autres qui me vient directement en tête :

J’étais celle qui attend / Mais je peux marcher devant
J’étais la bûche et le feu / L’incendie aussi je peux
J’étais la déesse mère / Mais je n’étais que poussière
J’étais le sol sous vos pas / Et je ne le savais pas

Mais un jour la terre s’ouvre / Et le volcan n’en peux plus
Le sol se rompt / On découvre des richesses inconnues
La mer à son tour divague / De violence inemployée
Me voilà comme une vague / Vous ne serez pas noyé

448414645_36071

Motherpeace Round Tarot

Tremblement de Terre, éruption volcanique, éclipse solaire, la Foudre qui se déchaîne sur la Maison Dieu : il s’agit plus d’une Catastrophe naturelle qu’un désastre écologique. Elle est terrifiante, incontrôlable, destructrice, c’est la confusion, le chaos mais pas de panique ! La Nature reprend ses droits, la violence des éléments se soulève contre les logiques de destruction de la Planète, contre les systèmes de domination et les dynamiques militaristes, pas contre les humains. Ce qui va être détruit, c’est cette foutue Tour dans laquelle était enfermée la Princesse, c’est le vieux monde qui tombe en ruines et disparaît inévitablement.

L’Arcane XVI c’est une décharge d’énergie qui vient du plus profond de nous, une révélation, un coming-out. C’est le coup de foudre, et nos désirs ne se cachent plus, ce qui couvait est prêt à sortir, à illuminer une vie nouvelle.

disaster

The Collective Tarot

Dans les lectures traditionnelles et patriarcales du Tarot de Marseille, La Maison Dieu a pu être interprétée comme la castration. C’était vu comme négatif. Dans notre relecture féministe de cet Arcane, on songe plutôt au SCUM Manifesto de Valerie Solanas :

« Alors, à toutes celles qui ont un brin de civisme, le sens des responsabilités et celui de la rigolade, il ne reste qu’à renverser le gouvernement, en finir avec l’argent, instaurer l’automation à tous les niveaux et supprimer le sexe mâle. »

grieta

L’Arcane XVI c’est la lutte invisible qui s’est organisée dans les brèches (La Grieta du Tarot de Barcelone) ; les esclaves enchaîné-e-s de l’Arcane XV sont prêt-e-s à se libérer, à détruire la maison du maître. Elles ont conspiré en non-mixité, ont créé leurs propres outils ; les usines sont occupées et autogérées :

« Joie de parcourir librement ces ateliers où on était rivé sur sa machine, de former des groupes, de causer, de casser la croûte. Joie d’entendre, au lieu du fracas impitoyable des machines, symbole si frappant de la dure nécessité sous laquelle on pliait, de la musique, des chants et des rires. […] Joie de vivre, parmi ces machines muettes, au rythme de la vie humaine, le rythme qui correspond à la respiration, au battement du cœur, au mouvement naturel de l’organisme humain, et non à la cadence imposée par le chronométreur. » (Simone Weil, 1936)

L’Arcane XVI c’est la Grève Générale !

IMG_20180702_200833

+ DIY Über Alles +

24 mai 2018

tmp_16006-IMG_20180524_131424-1037610329

Je vais vomir, puis finir de lire Grandeur et décadence de Liv Strömquist (éd. Rackham 2107) et préparer mes lunettes de piscine, mon sérum phy et mon foulard pour la prochaine manif.